Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Loge d'Aymeric

TranscenDanse: présentation

5 Mai 2014, 08:15am

Publié par Aymeric

Je me suis rendu à la présentation de la nouvelle saison danse du Théâtre des Champs. Ces cinq spectacles sont regroupés dans le festival Transcendanse, une production Sarfati. Les différents acteurs de ce nouveau festival étaient présents pour nous en parler.

Michel Franck, le directeur du théâtre, commence par nous parler du centenaire célébré la saison dernière et de la volonté de son fondateur, Gabriel Astruc, de faire du TCE un théâtre multimodale. La danse y a eu dès 1913 une place importante avec le scandale du Sacre.

 

Le Ballet national de Norvège (22-23-24 septembre)

Ingrid Lorentzen, entousiaste, prend la suite pour nous parler de la compagnie qu’elle dirige. Cette jeune compagnie réside à l’Oslo Opera House, une superbe salle toute récente qui leur permet d’écrire leur histoire. La compagnie, plutôt cosmopolite, est constituée de 59 danseurs, de 20 nationalités différentes. Sa directrice prend comme un honneur et un privilège d’être invitée dans ce prestigieux théâtre plein d’histoire.

Concernant Kylian, la compagnie possède 17 ballets du chorégraphe à son répertoire. Lorentzen nous parle de lui comme « un des poètes de la danse de notre époque. » Leur partenariat avait commencé dans les années 70 et c’est en 1999 que la compagnie présentait une soirée entière de ses chorégraphies. La directrice prend donc cette opportunité pour renouveler le lien qui existe avec eux. Les pièces présentées seront le mythique Bella Figura, Symphonie de Psaumes et (pour la première fois en France) Gods and Dogs.

 

Carte blance à Nicolas Le Riche (4-5 novembre)

Nicolas Le Riche, plus solennel, nous parle de sa soirée et de son plaisir de revenir sur cette scène où il a visiblement fait ses premiers pas quand il était à l’École de danse. C’est également pour lui un lien avec Roland Petit et de l’histoire de la danse en général. Il exprime son désir de partager une danse sincère, authentique et variée. Le programme est en écho à la tournée actuelle (que j’ai pu voir ici à Amiens). « Ce n’est pas le même programme, voire pas du tout même. Oui ce n’est pas le même. » En plus d’Annonciation, de Critical Mass et d’Odyssée, Nicolas Le Riche dansera Suite of Dances de Robbins et la compagnie de Hervé Diasnas présentera Aires Migratoires. Il sera de nouveau accompagné de Clairemarie Osta, Eleonora Abbagnato et Russell Maliphant

 

Compagnie nationale de danse d'Espagne (27-28-29 janvier)

Ensuite, José Martinez, directeur depuis deux ans de la Compagnie nationale de Danse d’Espagne, vient présenter trois pièces (Sub de Itzik Galili, Extremely Close de Alejandro Cerrudo et Casi Casa de Mats Ek). Sur la vidéo de présentation, les extraits de Casi Casa sont ceux d’Appartement : la cuisine, la télévision. Apparemment Ek aurait mélangé plusieurs inspirations. A découvrir donc, déjà pour la musique de Fleshquartet. Quand Ek et Laguna sont venus à Madrid, il y a apparemment eu deux jours de fête ensuite.

Martinez nous parle d’un plaisir d’être de retour à Paris, c’est un nouveau défi pour la compagnie après 35 ans d’existence. Après son arrivée, la moitié des 45 danseurs est restée, il a donc fallu trouver une nouvelle homogénéité. En Espagne, seule la CND est apte à accueillir des chorégraphes en résidence, c’est donc pour son directeur un moyen de soutenir la danse espagnole.

 

Eifman Ballet Théâtre (9-10-11 février)

Boris Eifman étant retenu à Moscou, c’est Lily Sarfati, une productrice qui travaille avec lui depuis 25 ans, qui nous glisse quelques mots sur la future création, Up and Down. Finalement elle n’en sait malheureusement pas grand-chose, elle allait voir les répétitions la semaine suivante. La chorégraphie sera inspirée du roman de Fitzgerald Tender is the Night, avec une ambiance des années 30, Schubert, Gershwin, Berg pour la musique.

 

Russel Maliphant Company (19-20 mai)

La rencontre finit avec Russel Maliphant, so british. Si Still Current est le dernier duo du spectacle, c’est aussi le nom de cette soirée de cinq œuvres. Il travaillera de nouveau avec Michael Hulls pour les lumières et le design. Il souhaite chorégraphier l’espace pour que la lumière puisse s’installer. Il recherche une animation de la lumière, des changements de source : la lumière doit être programmée comme un DVD. Les influences viendront de la street dance, du popping.

TranscenDanse: présentation

Commenter cet article