Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Loge d'Aymeric

Appartement

25 Mars 2012, 18:07pm

Publié par lalogedaymeric

Dimanche 25 Mars, Mats Ek : Appartement
Distribution : Gillot, Renavand, Albisson, Granier, Osta, Muret, Bélingard, Le Riche, Bezard, Stokes, Martinez, Gasse.

Je l’avais dit au moment de la séance de travail, je continue à le crier, Appartement c’est LE kiff. Je n’en suis pas à mon premier Mats Ek (Maison de Bernarda, Une Sorte de…, Memory, Bye), mais ce chorégraphe me fascine. Tout ce qu’il fait mélange nostalgie, émotion et amusement. Il y a tout cela dans Appartement.

Musique : Peut-être le plus important. On sort du Chopin romantique pour se retrouver dans le rock de Fleshquartet, et ca dépote. Groupe de rock suédois, Mats Ek a tenu à ce qu’il soit sur scène (et quand ils ne seront plus là ?!). Leur musique s’adapte tout à fait à la chorégraphie, des thèmes entrainants (la musique écossaise des aspirateurs restent longtemps dans la tête). Quand il y a même un contact entre les danseurs et les musiciens (sous forme d’insulte), leur présence prend encore plus de sens.

MAG : Il y a eu beaucoup d’articles sur Gillot dernièrement, sur sa prestation dans Orphée et Ek, on parle beaucoup d’elle. Et c’est bien normal ! Dès qu’elle pose les pieds sur la scène, on ne la lâche pas des yeux. Comme la fosse d’orchestre est recouverte (et que je suis au parterre, merci le pass), elle donne l’impression de danser pour nous (enfin pour moi). Et dans les aspirateurs, c’est clairement elle qui dirige l’ensemble féminin.

Le Riche : J’ai encore eu le même problème avec Nicolas. Je n’accroche pas.  C'est un très bon danseur, c'est indéniable, mais pourquoi est il si aimé? Je ne l’ai jamais vu dans les grands rôles du répertoire (puisqu’il s’est blessé avant Onéguine…), peut-être pour les adieux d’Osta ? En tout cas j’espere pouvoir mieux comprendre pourquoi certains le voient comme LE danseur.

Le coup de cœur : Renavand. Parce qu’après MAG, c’est une des meilleures en contemporain (Kaguyahime, Eurydice). Elle explose d’énergie dans sa danse, c’est elle qu’on entend crier le plus en arrivant sur le passage piéton ou en criant sur les musiciens. Et son pas de deux de la porte avec Nicolas est le deuxième meilleur moment après la danse des aspirateurs. Il faudrait qu'elle danse du classique (je la vois bien en Kitri) et, hop, a new star!

Et le reste  ? J’étais content de voir Martinez pour son bref retour, même si son rôle est tout aussi bref ! On le regarde différemment danser maintenant qu’il est parti, c’est toujours un plaisir. En parlant de départ, j’étais ravi d’Osta toujours très expressive et macabre dans cette scène de la cuisine. Et c’est toujours sympa de profiter de sujets ou même de coryphée dans des rôles de soliste (beaucoup aimé Stokes) !

Agenda Je passe ensuite rapidement saluer Carbone et Gilbert qui dédicacent un DVD en japonais. C’est la mode, le Japon, il y a un livre sur Ganio, mais tout en Japonais, et les photos n’ont rien d’exceptionnel (ils s'occupent de poneys sur les dernières photos), mais je passerais quand même le voir pour sa dédicace samedi prochain. Présentation de la saison aux jeunes AROP demain, mercredi dernière minute Bayadère, jeudi présentation de la saison Centenaire du TCE et vendredi à nouveau Appartement ! Et samedi, j’accompagne JoPrincess voir Mirror and Music à Chaillot.

Commenter cet article

Le petit rat 30/03/2012 00:01

Parce Nicolas Le Riche c'est Nicolas Le Riche, parce que quand il respire c'est différent, parce que quand il marche, il danse déjà, parce qu'avec son regard, il peut capter tout Garnier.
Dans mes plus beaux souvenirs de danse, il doit y avoir 80% de Nicolas Le Riche. Parce qu'il sait entrer dans n'importe quel rôle et te toucher profondément.

la souris 26/03/2012 14:24

Si tu ne vois pas pourquoi Nicolas Leriche est si apprécié lorsqu'il danse du contemporain, tu ne le verras pas dans le répertoire - moins, même, j'aurais tendance à dire. Je n'ai pas encore vu
Appartement, mais j'imagine qu'à sa habitude, il vit, sent, ressent et danse en artiste. Puisque nous sommes dans une période Proust, je te renverrais à la Berma, qui déçoit le narrateur dans un
premier temps et l'enchante par la suite, parce qu'elle n'ajoute rien au rôle, et se trouve même en-deça de son personnage pour mieux lui prêter vie. Bref, c'est juste une interprétation - une
interprétation juste. C'est peut-être en arrêtant de te demander pourquoi tout le monde l'admire que tu seras touché (ou pas, après tout) ; Anne Deniau, te le dirait, Nicolas Leriche, elle n'est
pas fan. ^^
Sinon, je veux bien militer avec toi pour la nomination d'Alice Renavand.